mercredi, juin 12, 2024
France

Ligue 1 : Nice conserve sa deuxième place après sa victoire face à Metz

Nice a retrouvé ses vieilles habitudes et s’est imposé contre Metz par le minimum (1-0), sur un pénalty d’Evann Guessand, mais à la suite d’une rencontre maîtrisée de bout en bout, samedi en fin d’après-midi à l’Allianz Riviera.À découvrir

Avec cette sixième victoire consécutive à domicile en L1, Nice, qui possède désormais 38 points, poursuit sa route vers l’Europe. Les hommes de Francesco Farioli reviennent ainsi à cinq points du Paris Saint-Germain, et reprennent quatre longueurs d’avance sur Brest, qui se déplace… à Paris dimanche soir, avant de recevoir Nice lors de la 20e journée.

Si cette victoire a été totalement logique, elle s’est dessinée progressivement au fil de la rencontre. Et il a fallu attendre la 77e minute pour que Guessand, sur pénalty, ne valide la domination (66% de possession et 9 tirs cadrés à 1). Sur une ouverture de Gaëtan Laborde, Guessand à la lutte avec Fali Candé est légèrement accroché par ce dernier et l’arbitre Stéphanie Frappart n’a pas hésité à indiquer le point de sanction (76e).

Par la suite, le Gym a maîtrisé son adversaire, sans dominer autant qu’en première période, où, avec près 70% de possession, Dante et les siens ont cadré à six reprises sans tromper un excellent Alexandre Oukidja, auteur de huit arrêts sur la rencontre.

D’abord, le gardien international algérien a sorti une bonne tentative de Gaëtan Laborde (6e). Puis il a été très bon sur une tête de Khéphren Thuram à la suite du premier corner niçois de la rencontre (40e). Thuram, pour sa première titularisation en près de deux mois, a souvent été inspiré. Son slalom chaloupé dans la défense mosellane aurait pu mériter mieux. Mais sa frappe a été contrée par Fali Candé (43e). Dans la foulée, Morgan Sanson lui aussi a été contré.

La mi-temps avait vu les deux équipes rentrer au vestiaire sur un score vierge après la décision de l’arbitre d’annuler sa décision de siffler pénalty après une faute d’Oukidja sur Evann Guessand (11e), en raison d’un hors-jeu préalable de Mohamed-Ali Cho. Il a donc fallu attendre les entrées conjuguées d’Alexis Claude-Maurice et Sofiane Diop (65e) pour que les Aiglons poussent encore plus et que Guessand ne finisse par délivrer les siens.

Laisser un commentaire