mercredi, juin 12, 2024
France

Ligue 1 : Lens fait rechuter Lyon et se rapproche du podium

Les Lyonnais, qui restaient sur quatre succès de rang, se sont inclinés ce dimanche au Groupama Stadium face aux Nordistes (0-3).

Coup d’arrêt brutal pour l’OL ! En plein renouveau ces dernières semaines, avec quatre victoires consécutives en Ligue 1 et une qualification en demi-finales de la Coupe de France, le club rhodanien a lourdement rechuté sur sa pelouse, en s’inclinant face à Lens (0-3). Privés de Lacazette, les Lyonnais ont souffert face aux Sang et Or, qui profitent de cette victoire pour revenir à trois points du podium.

Lyon craque avant la pause…

A Lens le ballon, mais à Lyon les premières occasions. Dominés d’entrée dans le jeu, les Gones ont défendu très bas et ont su se montrer très dangereux en contres. La lourde frappe de Mangala est venue percuter le poteau (14e), alors que Samba a dû s’employer devant Nuamah (24e). Longtemps brouillons à l’approche de la surface, les Nordistes ont finalement accéléré avant la pause. Et fait craquer un bloc lyonnais jusque-là imperméable. Lopes a retardé l’échéance en sortant le grand jeu devant Wahi (38e), mais il n’a rien pu faire devant Sotoca, buteur de la tête après un gros travail de Pereira Da Costa dans la surface (0-1, 43e).

… et s’effondre sans réagir

Déjà menés dernièrement à Montpellier ou à Metz, l’OL avait su renverser la vapeur. Mais cette fois, le club rhodanien n’a pas trouvé les ressources pour se relancer. Bien au contraire. En confiance, Lens a immédiatement repris le contrôle des opérations à la reprise. Et n’a pas tardé s’échapper. La main de Caqueret, qui avait échappé à l’arbitre mais pas au Var, a rapidement permis à Wahi de double la mise sur penalty (0-2, 53e). Sans réaction malgré le coaching de Pierre Sage, les Gones n’ont jamais su redonner espoir au Groupama Stadium. Leurs rares occasions sont restées vaines, à l’image des deux ballons repoussés par Samba… de la tête (81e).

Solides, les Lensois ont profité du carton rouge de Maitland-Niles (85e) et de leur supériorité numérique pour creuser l’écart, grâce à une tête puissante de Danso sur corner (0-3, 87e). Le dernier épisode d’un match qui permet aux Sang et Or de se repositionner dans la course à l’Europe. La réception du surprenant dauphin brestois lors de la prochaine journée s’annonce très alléchante.

Laisser un commentaire