mercredi, juin 12, 2024
France

Coupe de France : sans briller, le PSG s’impose face à Brest et rejoint les quarts de finale

Une qualification, mais encore quelques questions. À une semaine de la réception de la Real Sociedad en Ligue des champions, le PSG a validé son billet pour les quarts de finale de la Coupe de France, aux dépens de Brest (3-1). Le club de la capitale a alterné le bon et le plus inquiétant durant ce choc des huitièmes.

Paris malmené mais efficace

Auteur de choix surprenants dans ses dernières compositions, Luis Enrique a cette fois aligné un onze quasi-type, sans surprise ni invention dans le positionnement de ses joueurs. Un 4-3-3 lisible, mais malmené durant une grande partie de la première période. Sans complexe, Brest a imposé son pressing et s’est procuré d’énormes occasions. Sauvé par son poteau sur une frappe de Satriano (29e), Donnarumma a dû sortir le grand jeu devant Magnetti (30e). Le tournant de la rencontre. En souffrance derrière, le PSG a néanmoins su se montrer efficace pour faire la différence avant la pause. Mbappé, toujours aligné en pointe, a soulagé les siens en ouvrant le score après une bonne récupération de Dembélé (1-0, 34e). Dans la foulée, l’ancien Barcelonais a encore fait la différence en individuel avant de servir Danilo, buteur de près pour un Paris impitoyable de réalisme (2-0, 37e).

Cette fois, Brest ne revient pas

En position confortable à la pause, le PSG s’est surtout attaché à garder la maîtrise du jeu en seconde période. Les hommes de Luis Enrique ont longtemps monopolisé le ballon, mais ils se sont finalement fait surprendre peu après l’heure de jeu. Mounié a relancé les siens en scorant de la tête (2-1, 65e). Le début d’un scénario renversant ? Pas cette fois. Contrairement au nul arraché le 28 janvier dernier en Ligue 1 (2-2), le SB29 n’a jamais semblé en mesure de refaire son retard. La faute notamment à l’expulsion de Brassier, qui a immédiatement coupé l’élan du club breton (69e). Mbappé, touché à la cheville sur une ultime faute du défenseur brestois, a bien pu finir la rencontre. Et si ses nombreuses tentatives en fin de match sont restées vaines (82e, 85e, 88e), la star parisienne est à l’origine du troisième but, signé Ramos dans le temps additionnel (3-1, 90e+2).

Qualifié pour les quarts de finale, le PSG sera sur le pont samedi face à Lille samedi en Ligue 1. Une ultime répétition avant le rendez-vous tant attendu face à la Real Sociedad. De nombreux détails sont encore à régler pour le club de la capitale, attendu au tournant en C1. Une fois de plus.

Laisser un commentaire