mercredi, juin 12, 2024
News

CAN : l’Égypte ne prend qu’un point face au Ghana

L’Égypte et le Ghana se sont neutralisés ce jeudi soir (2-2) pour le compte de la 2e journée de la Coupe d’Afrique des Nations. Les Égyptiens ont inscrit deux buts grâce à Marmoush (69e) et Mohamed (74e) alors que Kudus a marqué un doublé pour les Ghanéens (45+3, 71e). À noter la sortie sur blessure avant la pause de la star de Liverpool Mohamed Salah.

Une première mi-temps poussive…

Un début de match sans rythme. Les deux équipes prenaient le temps, cherchaient la faille. Elles avaient toutes les deux beaucoup à perdre et ne souhaitaient pas trop se découvrir. Jordan Ayew essayait de prendre de vitesse la défense des Pharaons mais était à chaque fois repris juste avant de rentrer dans la surface. De leur côté, les joueurs égyptiens avaient du mal à se lancer, trop souvent stoppés par les fautes ghanéennes. Puis le match basculait lorsque Mohamed Salah s’asseyait dans le rond central et commençait à enlever son brassard. L’attaquant de Liverpool sortait la tête basse, laissant les siens sans maître à jouer. Sonnés, les Pharaons n’étaient plus dans le match et les Blacks Stars en profitaient à merveille. Mohammed Kudus ouvrait le score d’une frappe pure du pied gauche juste avant de rentrer aux vestiaires (0-1, 45+2e).

…une seconde plus explosive

En seconde période, les joueurs égyptiens essayaient de mettre bien plus de rythme pour prendre de vitesse leurs adversaires. Le but de l’égalisation était refusé pour une position de hors-jeu dans un premier temps (49e) mais ce n’était pas assez pour décourager les Pharaons. Marmoush venait délivrer son équipe après une mauvaise remise d’Inaki Williams en retrait, directement dans ses pieds. Il dribblait le gardien et poussait le cuir au fond des filets pour ramener les siens dans le match (1-1, 68e). Mais à peine 2 minutes de relâchement plus tard, Kudus inscrivait son deuxième but de la rencontre pour remettre les Black Stars en tête (1-2, 70e).

Sur une frappe de nouveau contrée, l’attaquant trompait encore une fois le portier égyptien qui ne pouvait rien faire. Abattus, les Pharaons ne s’avouaient pas morts pour autant. Sur une nouvelle erreur défensive du Ghana, Trézéguet débordait sur le côté gauche avant de servir Mohamed, seul au point de penalty qui remettait les deux formations à égalité (2-2, 75e). Derrière, aucune des deux équipes ne parvenait à faire l’ultime différence et le Ghana et l’Égypte, orpheline de Salah, partageaient les points au terme de ce match fou.

Laisser un commentaire