mercredi, juin 12, 2024
News

CAN : à domicile, la Côte d’Ivoire réussit son entrée en lice face à la Guinée-Bissau

À Abidjan, chez elle, la Côte d’Ivoire a assuré lors de son entrée en lice en Coupe d’Afrique des Nations (CAN) face à la Guinée-Bissau (2-0). L’ancien Lensois Seko Fofana avait lancé idéalement les siens en début de partie (4e) avant que Jean-Philippe Krasso ne double la mise avant l’heure de jeu.

Dans la foulée d’une cérémonie d’ouverture grandiose et haute en couleurs dans le stade olympique Alassane-Ouattara d’Ebimpé, la Côte d’Ivoire a parfaitement lancé «sa» CAN. Très attendu au pays, Seko Fofana a illuminé la soirée dès la 4e minute d’une magnifique frappe enroulée à l’entrée de la surface. Un but splendide pour l’ancien capitaine du RC Lens (1-0, 4), dans son style caractéristique, qui a permis aux Éléphants d’évacuer la pression de tout un peuple. Sonnés mais valeureux, les Lycaons de Guinée-Bissau ont rapidement réagi, par l’intermédiaire du Lyonnais Mama Baldé, dangereux mais maladroit à deux reprises devant Yahia Fofana (8e, 30e).

Se méfiant des contres adverses, les Ivoiriens de Jean-Louis Gasset gardaient la maîtrise du jeu et ont poussé après la demi-heure pour faire le break. Seko Fofana, encore lui, a trouvé la barre transversale d’un quasi copié-collé de son premier but aux 18 mètres (35e). Titulaire à la pointe de l’attaque, palliant le forfait de Sébastien Haller, Jean-Philippe Krasso a lui manqué de justesse technique pour tromper Djoco (37e, 42e). Le dernier geste, c’est seulement ce qui manquait à la Côte d’Ivoire pour accroître son avance méritée d’un but à la pause, au terme d’un premier acte vivant.

Les Eléphants en maîtrise

Et il aura fallu attendre l’heure de jeu, ou presque, pour voir Krasso réussir le geste juste cette fois. Après un centre de Bamba mal négocié par le défenseur Sangante, l’ancien buteur de l’AS Saint-Étienne s’est offert un superbe enchaînement en trois touches pour mettre la Côte d’Ivoire à l’abri (2-0, 58e). Les hommes de Jean-Louis Gasset pouvaient ensuite gérer à leur guise la fin de partie. Les entrants Karim Konaté et Nicolas Pépé ont tout de même tenté quelques coups, imités par Kessié en contre-attaque (76e). En face, la Guinée-Bissau, avec ses moyens du soir, n’aura jamais lâché le morceau. Mama Baldé, avant de sortir sur blessure, a donné un caviar à Franculino, écœuré par l’arrêt décisif de Yahia Fofana (74e).

Ce match d’ouverture de la 34e édition de la CAN aura finalement été une histoire de Fofana, le héros Seko recevant logiquement le trophée d’homme du match. Devant leur public chauffé à blanc, les Éléphants ivoiriens ont réussi leur entrée dans cette 34e édition de la CAN et s’emparent de la tête du groupe A, en attendant Nigéria-Guinée Équatoriale prévu ce dimanche (15h). Dans cinq jours, le pays hôte défiera les Super Eagles nigérians dans ce même stade olympique d’Abidjan, en fête ce samedi soir.

Laisser un commentaire