mercredi, juin 12, 2024
News

CAN 2024 : la République démocratique du Congo renverse la Guinée et file en demies

Menée au score mais plus entreprenante que son adversaire, la République démocratique du Congo a arraché sa qualification pour les demi-finales de la Coupe d’Afrique des nations (CAN), vendredi à Abidjan, en venant à bout de la Guinée (3-1).

Les Guinéens avaient ouvert le score à la 21e minute sur pénalty mais les Léopards ont égalisé six minutes plus tard avant de faire la différence en seconde période avec deux buts supplémentaires. Les Léopards n’avaient plus intégré le dernier carré depuis 2015, année où ils avaient été battus par les futurs vainqueurs, la Côte d’Ivoire (3-1), qu’ils pourraient retrouver sur leur chemin au prochain tour, si le pays organisateur bat le Mali, samedi.

Malgré un match plutôt brouillon entre deux équipes n’aimant par forcément faire le jeu et prendre beaucoup de risque, le résultat est conforme à une certaine logique. Toujours privée de son feu follet Gaël Kakuta, la Guinée a été beaucoup trop passive après avoir ouvert le score et incapable de réagir quand elle s’est retrouvée menée. On a cru un moment que le match allait peut-être s’emballer avec deux buts en sept minutes au coeur du premier acte, dans lesquels le capitaine congolais, Chancel Mbemba, a joué un grand rôle. Il a d’abord provoqué un pénalty en poussant dans le dos Mohamed Bayo au moment où celui-ci allait reprendre un centre face au but, et l’attaquant du Havre s’est fait justice lui-même (0-1, 21e).

Mais six minutes plus tard, le défenseur marseillais a hérité d’un ballon sur corner au second poteau et, de son mauvais pied, le gauche, il a égalisé dans un angle fermé (1-1, 27e). Le match est ensuite tombé dans une certaine torpeur mais le coaching de Sébastien Desabre, avec l’entrée en jeu de Silas à la 59e, l’a fait basculer, l’attaquant de Stuttgart obtenant un pénalty trois minutes plus tard, transformé par Yoane Wissa (2-1, 65e).

Malgré l’entrée en jeu à la 69e de Serhou Guirassi, remplaçant au coup d’envoi en raison d’une douleur à la cuisse, le Congo est resté maître du jeu. C’est même Arthur Masuaku, d’un superbe coup-franc excentré tiré directement, qui a enfoncé le clou (3-1, 82e) et prolongé le rêve des Léopards.

Dans le premier quart de finale, disputé un peu plus tôt, le Nigéria avait pris le meilleur sur l’Angola (1-0) et affrontera en demi-finale soit le Cap-Vert, soit l’Afrique du Sud.

Laisser un commentaire