Thursday, July 18, 2024
Europe

Ligue des champions : Manchester City mate Copenhague et entrevoit les quarts

Favoris de la confrontation, les champions d’Europe en titre ont tenu leur rang en remportant la première manche au Danemark (1-3).

Comme il a pu le démontrer ces dernières semaines, le Manchester City de Pep Guardiola sait aussi gagner sans éclat. Et c’était encore le cas ce mardi, sur la pelouse de Copenhague, en huitième de finale aller de Ligue des champions (1-3). Mais le but sur le gong de Phil Foden (90e+3) donne une tout autre ampleur au succès des Citizens, pas forcément flamboyants mais tout en contrôle dans l’ambiance inhospitalière du Parken de Copenhague, qui retrouvait les huitièmes de C1 pour la première fois depuis 2011.

À nouveau buteur, le soir de sa cinquantième apparition dans la plus prestigieuse des compétitions européennes, Foden a ainsi conforté la victoire des champions d’Europe en titre, plus que jamais en ballottage favorable avant le match retour début mars. Et c’est bien là l’essentiel pour des «Skyblues» dans leur quête à demi-avouée d’un nouveau triplé (championnat, Coupe d’Angleterre, Coupe d’Europe).

De Bruyne soigne son retour en C1

Sur leur lancée de dix victoires d’affilée, les hommes de Guardiola ont d’ailleurs tenu à enterrer tout suspense d’entrée, ouvrant le score après seulement dix minutes de jeu. Pour sa première de la saison en C1, Kevin De Bruyne, revenu à la compétition début janvier, a ouvert le score sur sa troisième tentative du match, ce qui en dit beaucoup sur les assauts initiaux des visiteurs. Mais ces derniers manquaient ensuite de réussite, trouvant la barre (20e) ou les airs, sur une volée acrobatique d’Erling Haaland qui aurait fait le tour du monde (29e).

Et Copenhague en a profité, suite à une erreur de relance d’Ederson, par l’intermédiaire de Magnus Mattsson, héros local arrivé début février (34e). Mais City n’avait pas l’intention de paniquer, alors Bernardo Silva a redonné l’avantage aux siens avant la pause (45e+1), suite à un ballon gratté par De Bruyne dans la surface. Au four et au moulin pour son retour en C1, «KDB» sera aussi passeur décisif pour Foden en fin de match. De quoi récolter les louanges, quand son «partner in crime» habituel, Haaland, aura vu la réussite le fuir jusqu’à la fin, de la barre transversale (77e) à un double duel perdu face au gardien adverse (90e+1). Comme quoi, tout n’est pas toujours parfait pour City. Mais le résultat, lui, est souvent le même.

Leave a Reply