Thursday, July 18, 2024
France

Ligue 1 : fin de l’embellie pour Lyon qui rechute au Havre et redevient barragiste

L’Olympique lyonnais a vu sa série de trois victoires en Ligue 1 s’arrêter nette dimanche au Havre, vainqueur 3-1 pour la 18e journée. En infériorité numérique pendant plus d’une heure, les Gones n’ont pas mis les ingrédients nécessaires, notamment en première période. 

Après trois succès de rang en Ligue 1, l’Olympique Lyonnais s’est à nouveau incliné ce dimanche sur la pelouse Havre (3-1), pour le compte de la 18e journée de Ligue 1. Lloris (18e) et Sabbi (50e) avaient ouvert le score pour les Normands, mais Lacazette était parvenu à réduire le score (54e), avant qu’Opérie ne scelle la victoire havraise (62e). Avec cette dixième défaite de la saison, l’OL – qui a fini le match à neuf après les expulsions de O’Brien (30e) et Caleta Car (89e) – redevient barragiste (16e). A contrario, le HAC remonte à la 11e place après sa cinquième victoire de la saison.

Entre (petite) remontée au classement, arrivées hivernales et annonce de la prolongation de contrat de Pierre sage, tout semblait aller pour le mieux à l’OL ces derniers temps. Mais la vérité d’un jour n’est pas toujours celle du terrain, et la première mi-temps s’est chargée de le rappeler aux Lyonnais. Pas toujours justes techniquement, perdant les duels, ils auraient tout de même pu espérer obtenir un penalty lorsqu’Opéri a dégagé le ballon et la cheville de Mata dans le même temps (16e). Mais Monsieur Angoula n’a pas bronché.

Le HAC a pris les devants

Dans la foulée, le Havre s’est projeté et a mis Lopes à contribution, par l’intermédiaire de Kechta, dont la frappe lointaine a été déviée en corner (17e). Et c’est sur ce coup de pied arrêté que les locaux ont ouvert le score, de la tête grâce au but de Gautier Lloris (18e). Le début du cauchemar pour les Lyonnais, qui ont vu Jake O’Brien être exclu. D’abord averti d’un jaune pour une semelle dans le rond central, l’arbitre a changé la couleur du carton après avoir été appelé par la VAR (32e). Les Normands sont rentrés aux vestiaires en menant logiquement au score, leurs adversaires n’ayant pas cadré une seule frappe. Le passage aux vestiaires n’a pas arrangé les affaires lyonnaises. Dès la cinquantième minute, Sabbi a profité d’une erreur de Kumbedi pour lui chiper le ballon, crocheter Mata et crucifier Lopes.

L’OL a brièvement réagi…

Les hommes de Pierre Sage ont alors, brièvement, tenté d’insuffler du rythme dans la rencontre. Se montrant enfin tranchants, ils ont même réduit l’écart par l’intermédiaire de Lacazette (52e). Le capitaine lyonnais a signé son huitième but de la saison, profitant d’un bon ballon de Cherki. Mais l’embellie s’est arrêtée là pour les Gones, qui sont ensuite retombés dans leurs travers.

Avant de sombrer définitivement

Opéri n’avait jamais marqué en Ligue 1. Il a dimanche soir effacé cette statistique, et de quelle manière ! Servi le long de la ligne de touche côté gauche, il a crocheté pour se mettre sur son pied droit à l’entrée de la surface de réparation. Sa frappe du plat du pied, splendide, a lobé Anthony Lopes, malgré un beau plongeon pour la photo. En fin de match, les Gones ont bu le calice jusqu’à la lie en terminant le match à neuf, suite à l’expulsion de Caleta-Car. Nouveau succès de prestige pour les Normands à domicile, tandis que les Lyonnais devront essayer d’oublier ce match.

Leave a Reply