Thursday, July 18, 2024
France

Ligue 1 : Brest fait la bonne opération, Metz met Nantes au supplice

À domicile, le Stade Brestois s’est logiquement imposé face au Havre (1-0). Montpellier doit se contenter du nul face à Strasbourg (2-2). Metz fait le gros coup à Nantes (0-2).

Brest s’est fait peur

Seule équipe du haut, et même du très haut de tableau lors de ce multiplex, Brest a eu toutes les peines du monde à se défaire du Havre. Les locaux, deuxièmes avant le début de la rencontre, se contentent d’une victoire sur la plus petite des marges face aux Havrais, quatorzièmes (1-0).À découvrir

En première période, le Stade Brestois a outrageusement dominé, sans parvenir à être dangereux plus que cela. 71% de possession de balle lors des 45 premières minutes pour seulement deux tirs cadrés. Il n’en faut pas plus à ce Brest devenu létal. Pierre Less-Melou ouvre le score à la 36e minute. Un deuxième acte bien plus difficile pour l’équipe bretonne qui n’a eu de cesse de reculer mais a su garder son mince avantage au score, malgré les six tentatives des Havrais. Tromp imprécis, les joueurs de Luka Elsner n’ont cadré que deux fois.

Partage des points entre Montpellier et Strasbourg

Une première période fade et un deuxième acte fou. Voilà comment on peut résumer le match de la peur à La Mosson entre le MHSC, 15e au coup d’envoi, et le RCSA, 13e. Après un début de match dominé par les locaux, les Montpelliérains ont peu à peu baissé le pied. Les Alsaciens ont pris confiance mais sans parvenir à être dangereux. Deux tirs cadrés de chaque côté à la pause… et c’est tout.

Un deuxième acte qui commence fort puisque Habib Diarra marque sur penalty dès le retour des vestiaires pour Strasbourg (48e). Les espaces s’ouvrent de chaque côté et Montpellier en profite. Entré en jeu peu avant, Arnaud Nordin ajuste sa tête sur le corner frappé par Teji Savanier (1-1, 71e). Strasbourg n’a pas dit son dernier mot et Emanuel Emegha ajuste parfaitement le gardien (1-2, 83e). Montpellier n’abdique pas non plus et égalise une nouvelle fois, une nouvelle fois grâce à Arnaud Nordin (2-2, 89e).

Metz fait le gros coup de la journée

À domicile, Nantes a complètement coulé face à une surprenante équipe de Metz. Le début de match est pourtant à l’avantage des Canaris. Seulement, les joueurs de Michel der Zakarian vont peu à peu se liquéfier. Metz tient le ballon (58% de possession en première période) mais aucune équipe ne se montre dangereuse : zéro tir cadré à la pause.

Le match qui va se débloquer à l’heure de jeu. Mostapha Mohamed est coupable d’une faute dans sa surface. Georges Mikautadze ne se fait pas prier et ouvre le score sur penalty (59e). Un but mérité tant les Messins étaient entreprenants depuis le retour des vestiaires. Ils ne vont pas s’arrêter en si bon chemin puisque le capitaine Matthieu Udol double la mise quelques secondes plus tard (61e), bien servi par le premier buteur. Plus entreprenant, Metz repart logiquement avec les trois points.

Leave a Reply