Thursday, July 18, 2024
France

les clubs se réunissent sans Labrune en marge des négociations sur les droits TV

Absent l’année dernière, le président de la LFP, Vincent Labrune, va à nouveau manquer la convention du syndicat Foot Unis qui se déroule mardi et mercredi à Toulouse.

Comme chaque année, les clubs professionnels vont se réunir mardi et mercredi à l’occasion de la Convention de Foot Unis (le syndicat des clubs pros) qui se tient cette année à Toulouse. L’occasion d’échanger sur différentes thématiques. Les trois thèmes de cette année: “Génération X, Y, Z… Le foot pro réussit-il à capter tous les fans ?”, “L’IA au service du foot pro ?”, et enfin “la Transformation des modèles de financement du foot pro”.

Les droits TV au coeur des discussions

Cette convention se terminera par l’Assemblée Générale de Foot Unis qui clôturera cette séquence. Le dossier des droits TV sera forcément au centre des discussions informelles entre clubs mais il ne figure en rien au programme de ce rassemblement. “C’est la Ligue qui gère. Ce n’est pas notre sujet sur ces deux jours”, confie un organisateur. La Ligue qui sera la grande absente de cette Convention.

Le président de la Fédération française de football (FFF), Philippe Diallo, sera lui présent, en compagnie de représentants de la FIFA et de l’ECA. Tous les clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 seront représentés. Une trentaine de présidents sont attendus. Ceux qui ne pourront pas être présents seront représentés par leur directeur général. En revanche, il n’y aura aucun représentant de la LFP. Même si Vincent Labrune est un ami intime de Laurent Nicollin, président de Foot Unis, il ne s’y rendra pas. Il ne s’y était pas rendu non plus l’année dernière.

Labrune au travail en coulisses

Labrune poursuit son travail pour tenter de trouver une solution sur les droits TV. Dans les dix jours qui viennent, la Ligue attend notamment un retour des différents FAI et de tous les autres potentiels distributeurs (DAZN, Amazon…) pour voir combien elle pourrait percevoir comme minimum garanti sur la distribution de sa chaine 100% Ligue 1. Les équipes de la Ligue estiment qu’elle pourrait générer plus que 500 millions d’euros, même si ce chiffre est souvent mis en avant par la plupart des acteurs de l’audiovisuel.

Les échanges se poursuivent entre la LFP et BeIn Sport sur ce projet de chaîne. En interne, toutes les considérations de production éditoriale n’inquiètent pas du tout. “On avait anticipé, on sait faire”, rassure-t-on au sein de la Ligue. “Même si certains veulent clairement flinguer notre plan B, nous on reste à fond dessus”, poursuit cette source. L’unique sujet concerne la négociation financière que Vincent Labrune espère la plus intéressante possible pour les clubs.

Leave a Reply