Thursday, July 18, 2024
News

L’Angleterre renverse les Pays-Bas et rejoint l’Espagne en finale

Grâce à un but signé Watkins à la 90e minute de jeu, l’Angleterre a éliminé les Pays-Bas (2-1) en demi-finale de l’Euro à Dortmund ce mercredi soir.

Nouvelle chance pour l’Angleterre ! Trois ans après la désillusion subie face à l’Italie à Wembley, les Three Lions se sont de nouveau qualifiés pour la finale de l’Euro, en venant à bout d’extrême justesse des Pays-Bas (1-2). Le but de Watkins inscrit en toute fin de match (1-2, 90e) a offert la victoire aux Anglais, auteurs sans conteste de leur meilleur match depuis le début de la compétition. Ils tenteront de remporter leur premier Euro dimanche face à l’Espagne à Berlin.

Des Anglais retrouvés

A l’image de l’Equipe de France, la présence de l’Angleterre en demi-finales avait des allures de miracle, compte tenu de ses prestations ô combien décevante depuis le début de cet Euro. Mais contrairement aux Bleus, logiquement éliminés par l’Espagne, les Three Lions ont su hausser leur niveau au meilleur moment. Les hommes de Gareth Southgate ont d’entrée pris le jeu à leur compte. Et la belle ouverture du score contre le cours du jeu de Simons (1-0, 7e) n’a pas contrecarré leurs plans. Positionné à la pointe d’un 3-4-3 inédit et nettement dominateur, Kane a récompensé son équipe en égalisant rapidement, sur un penalty qu’il a obtenu lui-même (1-1, 18e). Foden, lui aussi en nets progrès par rapport à ses dernières sorties, aurait pu donner l’avantage, mais Dumfries (23e) et le poteau (30e) ont sauvé des Oranje bien pâles. Et vite orphelins de Depay, sorti sur blessure à quelques minutes de la pause.

Réaction insuffisante des Oranje


Du rythme, du pressing et de belles séquences collectives. Méconnaissables et étincelants en première période, les Anglais n’ont pas été capables de maintenir la cadence au retour des vestiaires. Les Pays-Bas, moins acculés dans leur camp, ont profité de la baisse de régime physique des Three Lions pour prendre progressivement la maitrise d’un deuxième acte beaucoup moins rythmé. Van Dijk aurait pu redonner l’avantage aux Bataves, sur une reprise détournée par Pickford (65e). Face aux difficultés de ses cadres, Gareth Southgate a finalement décidé de changer ses pions son attaque. Un choix payant. Dans une fin de match tendue, Watkins, qui a suppléé Kane, a finalement fait basculer la rencontre en faveur des Anglais. Qualifiés pour la finale, Bellingham et ses coéquipiers défieront l’Espagne dimanche avec le statut d’outsiders.

Leave a Reply