Thursday, July 18, 2024
News

Hervé Renard «prêté» par la France à la Côte d’Ivoire ? La FFF en réflexion

Le sélectionneur de l’équipe de France féminine aurait été contacté pour prendre en main la Côte d’Ivoire jusqu’à la fin de la Coupe d’Afrique des Nations.

L’annonce a rapidement parcouru les bureaux de la FFF. Selon L’Équipe, une information que nous pouvons confirmer, Hervé Renard a été approché par la Côte d’Ivoire pour prendre en main la sélection des Éléphants, en vue du 8e de finale de la Coupe d’Afrique des Nations lundi contre le Sénégal. Sans sélectionneur depuis la démission de Jean-Louis Gasset, remplacé par son adjoint Emerse Faé, après le revers cinglant contre la Guinée (0-4) et un premier tour décevant, les dirigeants ivoiriens cherchent à monter une opération commando et créer un électrochoc afin de ne pas être ridicule dans une compétition qu’ils ambitionnent de remporter. Le nom de Renard est rapidement remonté comme l’homme providentiel.

L’idée serait de confier l’équipe au technicien français, sous contrat jusqu’en août 2024 avec les Bleues, pour une pige exceptionnelle. Ce dernier, vainqueur de la CAN avec la Zambie… et la Côte d’Ivoire en 2012 et 2015, jouit d’une immense popularité en Afrique. Son nom a d’ailleurs été murmuré pour reprendre en main l’Algérie, qui n’est plus entraînée par Djamel Belmadi depuis l’élimination des Fennecs. Renard, qui connaît toutes les grandes sélections africaines et garde un œil sur un football qu’il apprécie dans cette région du monde, apporterait déjà plus de crédit en quelques jours que les remplaçants actuels de Jean-Louis Gasset, dépassé par les évènements.

Hervé Renard est intéressé par le projet

Contacté par nos soins, Hervé Renard, dont l’aventure avec l’équipe de France féminine prendra fin après les JO, n’a pas souhaité s’exprimer. Mais selon nos informations, l’idée lui plairait, seulement si ses patrons à la FFF lui donnent le feu vert. Idriss Diallo, président de la fédération ivoirienne, a contacté son homologue français, Philippe Diallo pour obtenir le «prêt» du sélectionneur des Bleues jusqu’à la fin de la CAN, dont la finale est prévue le 11 février prochain à Abidjan. Les deux institutions n’ont pas souhaité commenter l’information, mais le sujet est sur la table et a été abordé ce jeudi après-midi au siège de la fédération française.

Côté planning, cela peut être possible car les Bleues sont attendues à Clairefontaine le 19 février prochain, afin de préparer la demi-finale de Ligue des Nations contre l’Allemagne à Lyon le 23. La mission de Hervé Renard en Côte d’Ivoire, si cela se concrétise, débuterait dans les prochaines heures, avec une fin possible dès lundi soir, ou, au mieux, un parcours jusqu’en finale. La balle est dans le camp de la FFF.

Leave a Reply