Thursday, July 18, 2024
France

Coupe de France : fin du rêve pour Sochaux, balayé par Rennes en huitièmes de finale

Après avoir sorti Lorient et Reims, les Lionceaux se sont lourdement inclinés à Bonal face au Stade Rennais (1-6).

Pas de troisième petit miracle pour le FC Sochaux. Après avoir sorti Lorient et Reims en 32e et en 16e de finale, les Sochaliens se sont lourdement inclinés mardi, en huitièmes de finale, face au Stade Rennais (1-6). Les Bretons, impressionnants de maîtrise et d’efficacité, n’ont laissé aucune chance aux Francs-Comtois, grâce notamment à des doublés de Gouiri (24e) et Kalimuendo (35e, 41e). Suites des huitièmes de finale, mercredi, entre le choc Brest-PSG.

Le score ne l’indique pas, pourtant les 10 premières minutes ont été équilibrées. Mais avant tout, dès la deuxième minute de jeu, Enzo Le Fée est sorti sur blessure après s’être claqué. Sochaux a eu quelques situations intéressantes avant de couler face sous les frappes des attaquants rennais. D’abord, Gouiri a signé son retour, en nettoyant la lucarne de Patouillet d’une frappe puissante des 20 mètres (24e). Cinq minutes plus tard, le ballon traîne dans la surface et Salah allume la cage de Patouillet d’une frappe sèche, 2-0 pour le Stade Rennais (29e). Arnaud Kalimuendo s’est invité à la fête en s’offrant un doublé, en poussant dans le but un centre de Truffert (35e), puis en fermant son pied à la Mbappé (41e). M. Stinat abrège les souffrances du FCSM, et renvoie les deux équipes aux vestiaires sur le lourd score de 4-0.

Fin de la série d’invincibilité sochalienne

Le coup d’envoi de la seconde période est à peine sifflée, que Gouiri ne laisse pas le FCSM respirer en enfonce le clou pour de bon, en suivant la tentative de Blas (47e). Poussés par le public, les Lionceaux vont sauver l’honneur grâce à leur capitaine, Viltard à l’obtention et à la conclusion d’un penalty (65e). Un dernier but va se rajouter à l’addition avec Bourigeaud. Le capitaine profite du très bel effort de Désiré Doué, pour ajuster Patouillet de son pied gauche (81e). L’avalanche de but a enfin cessé, et la rencontre s’est terminée, avec la série d’invincibilité sochalienne (longue de 7 matchs). Quant au Stade Rennais, la blessure d’Enzo Le Fée gâche la belle soirée, mais les yeux sont déjà tournés vers la Ligue 1, et le déplacement en Ligue Europa à San Siro contre le cador de l’AC Milan.

Leave a Reply