Thursday, July 18, 2024
News

CAN 2024: le Cameroun vient à bout de la Gambie et arrache son billet pour les huitièmes

Cette CAN 2024 n’est pas encore terminée pour le Cameroun. Les quintuples champions d’Afrique sont passés par toutes les émotions à Bouaké face à la Gambie, au cours d’une rencontre complétement folle.

Au pied du mur et sans sursis à l’heure de défier les Gambiens, les troisièmes de la dernière CAN ont assuré l’essentiel, non sans mal : une victoire synonyme de trois points et de qualification pour la phase à élimination directe.

Sans André Onana, sur le banc au coup d’envoi et remplacé comme lors du premier match par Fabrice Ondoa dans la cage, les Camerounais étaient face à une équation simple : la victoire ou l’élimination. C’était à peu près le même défi pour la Gambie, à la différence que les Scorpions n’avaient pas leur destin en mains d’un point de vue comptable.

En première période, les joueurs de Rigobert Song ont eu la possession de balle, tandis que les Gambiens obtenaient quelques situations dangereuses mais infructueuses. Les buts, les émotions et la folie étaient pour après la pause.

Karl Toko-Ekambi, qui venait de vendanger une très bonne situation, a délivré son équipe en reprenant de la tête un centre de Georges-Kévin Nkoudou et en trouvant le chemin des filets (56e). À voir sa célébration et l’explosion de joie de tout le clan camerounais, ce but libérait les Lions indomptables d’un poids, même si l’arbitre, l’Éthiopien Bamlak Tessema Weyesa, a fait passer quelques frissons en patientant un peu avant de valider l’ouverture du score.

20 dernières minutes dingues

Cette ouverture du score n’était qu’un simple prélude à une fin de match insensée. La Gambie a d’abord égalisé à la 72e sur une reprise de volée bien placée d’Ablie Jallow. Les Scorpions, portés par leurs supporters déchaînés, ont ensuite pris l’avantage avec ce tir puissant d’Ebrima Colley (85e). Pas de quoi enterrer les Lions indomptables pourtant : ils sont revenus à 2-2 dans la foulée avec un but contre son camp de James Gomez, qui a taclé dans sa cage un ballon chaud (87e).

Chaque équipe voulant arracher une victoire vitale, les dernières minutes se sont avérées brûlantes. Christopher Wooh, de la tête, a déchaîné les passions camerounaises (90+1°). 3-2, fin des débats ? Pas vraiment ! Muhammed Sanneh pensait ramener la Gambie à 3-3 au bout du temps additionnel, mais l’assistance vidéo a vu sa main et a invalidé ce but. Et c’est ainsi qu’un nouveau match fou s’est achevé à Bouaké avec la victoire du Cameroun.

Leave a Reply